Things That Every Woman Must Know About Early Menopause | ThickTails

Des choses que chaque femme doit savoir sur la ménopause précoce

Comme les femmes atteignent leur quarantaine de 40 ans, ils commencent à s'inquiéter des symptômes ragés sur lesquels ils sont sur le point de faire face avant la ménopause. Bien que cela puisse prendre plusieurs années avant que votre dernière période menstruelle soit terminée, certaines femmes peuvent transmettre la ménopause plus tôt que prévu. Ainsi, lorsque vous rencontrez les signes de la ménopause avant d'atteindre 40, vous pouvez subir une ménopause prématurée.
 
Pourquoi certaines femmes ressentent-elles ce début de symptômes ménopausiques et que pouvez-vous faire pour les empêcher de se produire? En savoir plus sur la ménopause prématurée et les moyens d'arrêter ce problème ménopausique.

 

Quelle est la ménopause prématurée?

 
La majorité des femmes éprouvent des symptômes préménopausaux à la fin des années 40 ou au début des années 50. Ces changements physiques et internes peuvent se reproduire pendant des années avant la fin de votre dernière période menstruelle. Mais pour une raison quelconque, la ménopause peut vous rendre visite plus tôt que prévu, également appelée ménopause prématurée. Seulement 5% des femmes traversent la transition soudaine de la ménopause, mais tout le monde peut être menacé de souffrir de ce problème.
 
La ménopause prématurée ne se produit pas en un clin d'œil. Pour en savoir plus en identifiant les facteurs pouvant déclencher le début précoce de la ménopause.

 

Causes de la ménopause prématurée

Causes de la ménopause précoce: qu'est-ce qui incite une ménopause prématurée?

1. La génétique

 
Les gènes auront toujours une influence plus importante sur les activités biologiques de votre corps. Par conséquent, si votre mère, votre grand-mère ou un proche parent a des antécédents de ménopause prématurée, vous vivrez également probablement le même destin que l'une de vos membres de votre famille. Vous pouvez consulter votre médecin sur la racine du problème ménopausé prématuré de votre famille.

 

2. Ovaires endommagés

 
Vos ovaires déterminent le début de votre voyage ménopausal depuis que leur production d'œstrogènes affecte vos cycles menstruels. Mais lorsque vos ovaires sont endommagés pour une raison quelconque, vos niveaux d'œstrogènes peuvent tomber considérablement tomber et causer un déséquilibre hormonal.
 
Les ovaires sont particulièrement exposés lorsque une femme subit une chimiothérapie ou une radiothérapie. Les radiations peuvent affecter directement les gonades féminines et endommager les tissus reproductifs, affectant gravement la capacité d'une femme à procréer et à devenir enceintes. Une exposition prolongée à ces traitements dangereux entraînera probablement un sac de vos ovaires à l'avance, également appelé une défaillance prématurée de l'ovaire.

 

3. Élimination des ovaires

 
De nombreuses conditions gynécologiques nécessiteraient une élimination chirurgicale des ovaires (ou une ophorectomie) pour éviter de nouvelles complications. Le cancer de l'ovaire, l'endométriose, les kystes ou tumeurs ovariens et les torsions ovariennes sont certaines des raisons communes pour lesquelles une femme doit abandonner ses gonades.
 
Bien que vous puissiez être sauvé des obstacles de ces troubles de la reproduction, vous pouvez également être sujette à la ménopause prématurée. Avoir vos ovaires enlevés à un âge précoce peut affecter gravement les taux d'œstrogène et de progestérone. En conséquence, le déséquilibre hormonal se produit et vous obtiendrez des symptômes de la ménopause intempestifs.

 

4. Maladies auto-immunes et troubles génétiques

 
Lorsque votre système immunitaire est dysfonctionnement, il peut identifier et attaquer et attaquer vos cellules saines en tant que corps étrangers. Divers organes peuvent être affectés, y compris ceux qui sécrètent des hormones telles que vos ovaires. En conséquence, vos ovaires peuvent ne pas être en mesure de produire la même quantité d'œstrogènes, poussant votre corps à passer par la ménopause précoce.
 
D'autre part, les troubles génétiques peuvent également conduire à une ménopause prématurée. Par exemple, une femme avec le syndrome de Turner a des chromosomes x incomplets et ce défaut chromosomique peut provoquer une défaillance des ovaires et déclencher une ménopause précoce.

 

5. Fumer

 
Que vous soyez un fumeur de première main, d'occasion ou de troisième main, les femmes exposées au tabagisme risquent également de souffrir de la ménopause précoce. De nombreuses études peuvent témoigner et expliquer comment le tabagisme affecte votre fonction gynécologique. Comme vous le savez tous, la cigarette constitue une menace pour le corps humain à cause de ses carcinogènes mortels. Les substances trouvées dans un seul bâton de cigarette sont suffisamment toxiques pour perturber les processus métaboliques cellulaires. Les carcinogènes contribuent à la mutation de cellules saines et à la prolifération des cellules cancéreuses. Par conséquent, plus vous êtes exposé aux cancérogènes, plus la chance de développer un cancer est élevée.
 
Certaines études ont expliqué que les produits chimiques de fumage de cigarettes peuvent déclencher l'activation précoce du gène et le récepteur génétique responsable de l'apparition de la ménopause. Le tabagisme peut également réduire le nombre d'œstrogènes dans votre corps, affectant ainsi diverses fonctions physiologiques qui comptent sur ces hormones sexuelles féminines. Une étude de 2018 a montré un risque élevé de submerger une ménopause prématurée avant 40 pour les femmes hautes fumeurs et un risque plus petit pour les femmes qui ont fortement fumé dans le passé. La même étude a également expliqué le lien entre la nicotine et ses effets néfastes sur les cellules germinales ovariennes.

 

Risques de ménopause prématurée

Les dangers de passer au début de la ménopause

 
La ménopause prématurée n'est pas une bonne nouvelle pour les femmes car elle peut conduire à des ramifications de santé à long terme. Vérifiez les risques de passer par la ménopause précoce.

 

1. Stress et anxiété

 
Les femmes âgées de 30 ans et au début des années 40 sont toujours également concentrées sur la construction et la stabilisation de leurs carrières tout en prenant soin de leurs familles qui éprouvent les symptômes de la ménopause plus tôt peuvent vous mettre sous stress extrême. Les bouffées de sommeil et les problèmes de sommeil ne sont que quelques-uns des signes les plus courants qui peuvent déclencher une anxiété.

 

2. Troubles de l'humeur

 
Certaines femmes ne peuvent plus être nouvelles pour les sautes d'humeur, car le changement d'humeur se produit des semaines ou des jours avant un cycle menstruel. Cependant, traverser la ménopause, surtout très tôt, peut mettre votre corps dans un choc extrême. Vos niveaux d'œstrogènes et de progestérone tombent considérablement, poussant de nombreux changements physiques et internes dans votre corps. Ce changement comprend l'aggravation de vos sautes d'humeur. Ainsi, vous pouvez ressentir des changements d'humeur plus fréquents et pires si vous transmettez plus tôt à la ménopause.

 

3. Infertilité

 
Tant que vos ovaires sont en bonne santé et vivent toujours des cycles menstruels, vous pouvez devenir enceinte et donner naissance. Cependant, les femmes qui vivent des symptômes ménopausiques à un âge précoce sont à risque d'infertilité. Une fois que vos ovaires arrêtent de libérer des œufs, le jeu est terminé et vous ne pouvez plus devenir enceinte.

 

4. Maladies cardiaques

 
Il existe un lien entre le développement de maladies cardiovasculaires et la ménopause prématurée. Les facteurs qui conduisent à la ménopause précoce peuvent également encourager le début des troubles cardiaques fatals. Ces facteurs incluent le tabagisme (qui a été mentionné précédemment) et l'obésité. Une étude administrée par l'Université du Queensland a montré que la plupart des femmes âgées de 40 à 44 ans avaient une chance plus élevée de souffrir de conditions cardiaques. Selon la recherche, les œstrogènes ont quelque chose à voir avec la pliabilité de la couche interne des murs de l'artère. Ainsi, une baisse des niveaux d'œstrogènes pendant la ménopause peut pousser vos vaisseaux sanguins pour réduire et former des caillots sanguins.

 

5. Perte de cheveux prématurée

Même vos cheveux ne sont pas sensibles aux effets néfastes de la ménopause prématurée. Les œstrogènes influencent le cycle de croissance des cheveux. Par conséquent, une baisse de son niveau peut accélérer le processus de croissance, forçant vos follicules pileux anagen à passer à la phase télogène. En conséquence, vous commencez à perdre des brins de cheveux, même s'ils n'étaient pas censés abandonner.

 

6. Décès antérieure

 
Les symptômes qui vont avec la ménopause prématurée ne conduiront pas à la mortalité, mais les causes sous-jacentes de la ménopause précoce pourraient causer une mort antérieure. Fumer, qui a été un déclencheur principal de la transition ménopausée prématurée, peut également être la racine des autres maladies, telles que des troubles cardiovasculaires, des maladies respiratoires et divers types de cancer.

 

 

Comment prévenir l'apparition précoce de la ménopause

 
Connaître les conséquences néfastes de la ménopause prématurée est à la fois un ouvre-mains et un avertissement à toutes les femmes. Cependant, certains facteurs qui induisent la ménopause précoce, tels que les conditions génétiques, sont inévitables. En ce qui concerne le reste des facteurs, vous pouvez toujours faire quelque chose pour éviter votre transition ménopausée prématurée. Lisez les conseils suivants sur la manière de prévenir l'apparition précoce de la ménopause.

 

1. Ne fumez pas et ne vous exposez pas à la fumée.

 
Fumer est une cause principale de la ménopause précoce. Si vous ne voulez pas connaître les risques de ménopause prématurée, vous devez arrêter de fumer le plus tôt possible. Fumer peut nuire non seulement à votre système respiratoire, mais il peut nuire de manière significative vos ovaires. Les fumeurs d'occasion et de troisième main sont également sujets à la ménopause précoce. Ainsi, évitez de fumer les zones et les fumeurs autant que possible.

 

2. Avoir des contrôles réguliers avec votre gynécologue.

 
Détection précoce appelle à une intervention précoce, mais dans le cas de l'échec de l'ovaraire et d'autres troubles de la reproduction connexes, leurs symptômes ne manifestent pas immédiatement, ce qui rend difficile le début de la ménopause. C'est pourquoi il est essentiel d'avoir des contrôles réguliers avec un gynécologue pour que votre système de reproduction et vos hormones vérifiaient.

 

3. Vivez un style de vie sain.

 
Rien ne vaut un régime alimentaire sain, un exercice régulier, un sommeil suffisant et une disposition heureuse. Peu importe à quel point vous êtes occupé au travail ou à la maison, il serait préférable de prioriser votre santé au-dessus de toute autre chose. Comme le célèbre disant «la prévention vaut mieux que guérir», vivre un mode de vie sain peut vous faire économiser des tonnes d'argent des conséquences de la ménopause prématurée.

 

La ménopause n'a pas besoin de se précipiter.

 
La ménopause est un événement inévitable dans la vie de chaque femme. Cependant, vous pouvez toujours retarder son apparition. En prenant bien soin de votre santé et de votre bien-être, vous pouvez toujours profiter de vos années 30 et au début de la quarantaine, sans vous soucier de vous inquiéter et de souffrir d'un problème ménopausé.

 

Empêcher le début des problèmes de perte de cheveux.

 
Vos cheveux sont également en danger de perdre sa maladie en bonne santé en raison de la ménopause prématurée. Pour éviter cette ramification précoce de la ménopause, utilisez le meilleurshampoing et après-shampoingpourla pousse des cheveux. N'oubliez pas de prendre assezvitamines capillairesPour renforcer la croissance des cheveux en bonne santé et garder vos serrures en excellent état.